• Delphine

Questions Argent, Assurance, Sécurité, Écologie avant de partir au Brésil


Vous préparez votre voyage au Brésil, mais avez vous bien pensé à tout avant de faire votre valise? Plusieurs questions doivent se poser pour bien préparer votre séjour et en profiter pleinement sans surprise ! On vous donne quelques astuces.



QUESTION ARGENT



La devise du Brésil est le réal, son symbole est BR ou R$

C'est une monnaie qui vaut en moyenne 4 fois moins que l'euros, ce qui vous laisse un pouvoir d'achat assez intéressant notamment pour la nourriture et les boissons.

Tous les produits un peu sophistiqués sont soumis à des taxes très importantes ce qui les rend souvent plus chers qu'en Europe. Les coûts de construction peuvent aussi être élevés suivant le village où vous allez séjourner. Des matériaux difficiles à trouver et une main d'oeuvre locale non qualifiée rendent souvent difficile la mise en place d'un hôtel. Ne vous étonnez donc pas de prix proches des prix européens ou de finitions approximatives.

Tout comme il sera difficile de trouver des aliments basiques pour un européen, comme du beurre, du vinaigre balsamique, du bon vin, du chocolat, du bon pain, des confitures, des savons et shampoings de bonne qualité et même des draps en coton.

Si vous voulez avoir accès à un minimum de qualité, les prix s'en ressentiront.

En principe, les prix sont affichés dans les boutiques, vous n'avez pas à négocier. Dans les restaurants, le service est compris sauf s'il est indiqué sur le menu qu'il est en sus.

Il n'y généralement pas de facture, un papier annoté faisant souvent office de ticket.



COMMENT PAYER?


1/ Retirer de l'argent aux distributeurs:


Dans le Nordeste, il n'est pas forcément évident de trouver des distributeurs. Dans les petits villages, ils sont rares. Nous vous conseillons donc de retirer de l'argent aux ATM de l'aéroport de Fortaleza quand vous arrivez.

Vous avez la possibilité de retirer par tranche de 1000 R$, trois en principe passent très bien avec la même carte. Essayez tout de même avant de retirer un montant plus important, parfois ça passe. Votre banque vous compte des frais pour chaque retrait et se base sur le taux du jour pour le change.

Vous aurez besoin de liquidités car les commerçants n'ont pas tous un terminal CB et dans les petits villages encore moins.


2/ Payer par carte bleue


Le moyen le plus pratique, il évite de voyager avec des liquidités.

Cependant, peu de commerçants en possèdent, même les pousadas dans lesquels vous allez séjourner.

C'est un moyen de paiement qui coûte très cher aux commerçants: Achat du terminal, abonnement aux services plus frais de transaction allant jusqu'à 5% du montant. Ce qui explique qu'ils doivent avoir beaucoup de débit d'une part et d'autre part, augmenter leurs prix du montant des frais de transaction.

Votre banque vous prélèvera aussi des frais de transaction qui varient suivant les banques. Ce moyen de paiement reste cependant intéressant pour les gros montants.


3/ Payer via une application


Il existe maintenant plusieurs services en ligne ou via des applications mobiles qui permettent de faire des transferts d'argent de compte à compte.

Elles ne fonctionnent cependant que pour les comptes de particuliers à particuliers. Les entreprises en sont exclues au Brésil.

Le Brésil est très pointilleux sur le sujet et bloque systématiquement tous les transferts effectués à titre professionnel ou via un professionnel ou pour un professionnel.

Nous vous recommandons donc de bien faire attention en les utilisant afin de ne pas bloquer le compte où vous allez virer cet argent.

Les pousadas où vous allez séjourner les utilisent afin de vous faciliter la vie et vous faire supporter le moins de frais possibles. Votre argent arrivera donc sur un compte de particulier, ne vous en étonnez pas, ils transfèreront ensuite l'argent sur leur compte professionnel.


Les plus connues:


1/ Azimo


C'est une application hyper efficace, simple d'accès et rapide.

Vous pouvez y faire vos paiements par transfert bancaire ou carte bleue.

Aucune justification compliquée de documents à faire, sauf pour des gros montants ou par tirage au sort: parfois, il arrive qu'ils procèdent à des contrôles d'identités pour éviter le blanchiment d'argent.

Attention, les montants maximum sont limités à 3000 R$ par transferts au Brésil. Au delà, les procédures deviennent plus compliquées et vous risquez d'être bloqués.

Les taux de change sont très intéressants, vous rentrez le montant à payer dans la devise qui vous intéresse et l'application fait le calcul en euros directement. Ensuite, il suffit de suivre les indications. Vous devrez avoir les renseignements bancaires de votre destinataire à l'avance.

Attention, là encore une fois, ce sont des paiements de particulier à particulier: n'inscrivez pas en motif que vous payer une facture chez un commerçant ou la note de votre hôtel : il vous sera refusé! Cochez la case "voyage" par exemple.

Personnellement, c'est cette application que nous ne pouvons plus utiliser suite à une mauvaise utilisation d'un de nos clients. Nous vous donnons cependant le lien ici, votre premier transfert sera gratuit avec ce lien.


2/ Transferwise


C'est c'est celle que je proposais à mes guests et qui me semblait la plus appropriée:

Cette interface internet propose les meilleurs taux de change du marché, leurs frais de commissions sont réduits et c'est plutôt simple d'utilisation.

Ça marche, de plus quasi partout dans le monde.

Il suffit de s'inscrire une fois pour toute et ensuite, vous pouvez faire des transferts ou des paiements CB aux établissements où vous allez via leur site, à l'avance ou sur place, en leur envoyant juste un lien ou en demandant un lien s'ils sont déjà inscrits.

Je ne l'utilise plus, hélas, car le Brésil n'accepte pas les transferts entre comptes professionnels. Il aura suffit, d'une fois, pour qu'on me refuse l'accès à cette application.


Le Brésil est, en effet, un pays assez bizarre concernant les transferts d'argent internationaux. Seuls les particuliers peuvent émettre ces transferts de manière simple et rapide. Passer par un compte professionnel requiert patience et acceptation de frais exorbitants.



3/ Sendvalu


La troisième, celle qui nous reste encore, c'est exactement la même que les deux précédentes, ll suffit de bien suivre et respecter les recommandations données plus haut et par votre hôte.





4/ Payer via un transfert bancaire classique vers un compte professionnel



Un IBAN ou un SWIFF est l'opération semble simple, il n'en est rien!

De votre banque en Europe, cela ne pose aucun problème, même si parfois elle utilise un transitaire bancaire afin de délivrer l'argent sur le compte professionnel brésilien.

Dans les faits, le transferts peut mettre plusieurs mois pour arriver: Il passe d'abord par la Banco do Brasil qui va faire le change et vérifier la source, la destination et l'objet de l'argent. Ensuite, la banque distante va souvent jouer sur l'immobilisation de cet argent via leur banque centrale pour enfin délivrer ce transfert amputé de nombreux frais et d'un taux de change qui leur conviendra. Sans compter que votre destinataire devra passer un temps infini à parlementer avec son banquier pour activer le processus.

Ce moyen de paiement est donc très peu utilisé au Brésil.

Cependant certains établissements vous propose de régler via un compte basé en Europe.


5/ Payer via un transfert bancaire classique vers un compte européen


Une méthode simple et efficace pour le client, mais qui nécessite que le propriétaire de la pousada revienne régulièrement en Europe où qu'il ait besoin de cette argent en Europe.

Car retirer cet argent ensuite au Brésil, comme vous l'avez vu plus haut demande un peu de patience:

  • Se rendre aux ATM (pas toujours dispo dans le village) qui nécessite donc du temps et des frais de déplacements,

  • Retirer par tranche de 1000 R$ (voir moins pour certaines banques) limitées au plafond hebdomadaire de la banque européenne (par exemple 800€/semaine avec le Credit Coopératif avec une CB basique),

  • Cela demande donc aussi ne ne pas avoir besoin de cet argent rapidement.

  • Payer des frais de retraits et perdre possiblement en frais de change si l'une des devises baisse ou monte.

Si on vous le propose, retenez bien que pour la pousada, ça peut être un enfer.


6/ Payer via Paypal


Opération sécurisée, si vous avez déjà un compte c'est extrêmement rapide sinon vous pouvez payer via votre carte bleue assez facilement aussi.

Le seul soucis, PayPal retient en moyenne entre 6 et 8% de frais sur chaque transaction vers le Brésil.

Cette solution n'est donc plus utilisée par les hôteliers que pour les paiements via des pays qui n'ont pas les autres solutions comme les USA ou l'Australie.

Si vous tenez à cette formule, il vous faudra accepter de payer ces frais en sus de votre facture.


7/ Payer via une banque mobile



Plusieurs banques mobiles sont apparues récemment, comme N26 et Revolut.

Nous avons choisi Revolut pour sa simplicité:

il n’y a pas de commission ni de frais sur les paiements en devises étrangères.


Vous allez pouvoir payer en ligne ou directement dans les pays au taux de change en vigueur, sans frais supplémentaires.

Tout se fait depuis une application mobile.

Les frais sont transparents

Ces applications permettent également de gérer les dépenses en temps réel : vous êtes alertés directement sur votre mobile des paiements en cours, comme vous allez le voir plus bas.


Enfin, elles permettent également de bloquer sa carte ou changer le code PIN depuis l’application, le tout en temps réel. Enfin, elles simplifient les transferts d’argent, comme les virements par exemple.



En conclusion


Au Castelo Vendom, nous avons retenus pour les acomptes SENVALU qui a le mérite d'être rapide. Puis un paiement en espèces R$ sur place ou une nouvelle transaction via SENDVALU.

Nous proposons aussi pour les petites sommes Revolut.

Une nouvelle façon de sortir du système des banques traditionnelles.



C'est vous qui choisissez quel est le meilleur moyen de paiement pour vous et les frais relatifs à ce choix.



LES ASSURANCES SPORTIVES


L’assurance des sports à risques ou considérés comme extrêmes, qu’ils soient pratiqués sur terre (course automobile, spéléologie…), dans les airs (parachutisme…) ou en mer (kitesurf…) n’est pas une assurance comme les autres.

Pour être parfaitement couvert, en France ou à l’étranger, vous devez absolument bien regarder vos contrats…


Attention: La plupart des écoles proposent des assurances kite, mais qui vous couvrent uniquement en Responsabilité civile (c'est à dire si vous blessez une autres personnes) et en Assistance Individuelle. La casse ou le vol ne sont pas inclus.


Certains pays ne proposent aucune assurance car il n'en existe pas. C'est le cas du Brésil, par exemple. Certains centres internationaux en proposent, mais rattachées à la holding, elles ne peuvent pas intervenir à l'étranger: leurs centres locaux étant la plupart indépendants.


Deux types de garanties indispensables:


Comme pour toute autre activité sportive, vous devez être protégé à la fois par une assurance accident qui couvre les dommages corporels que vous pourriez subir vous-même (invalidité et conséquences de votre décès), et par une garantie de responsabilité civile vie privée qui couvre les dommages corporels ou matériels que vous pourriez involontairement causer à des personnes tierces.

On trouve ces deux garanties indispensables dans toutes les individuelles accident, les multirisques loisirs, et les garanties accidents de la vie (GAV). Elles sont surtout opérantes pour les activités sportives courantes (vélo, randonnée, natation…).

Vérifier bien les modalités de ses contrats d’assurance


Pour les sports plus à risques, vous devez tout d’abord vérifier les modalités du ou des contrats que vous avez éventuellement en cours. Certaines activités peuvent ne pas être couvertes : c’est souvent le cas pour le kitesurf et l'équitation. Sur ce point, n’hésitez pas à relire les conditions générales de vos contrats ou à demander conseil à votre assureur.

Si l’activité que vous souhaitez pratiquer n’est pas prise en charge par votre contrat, il est peut-être possible de souscrire à une extension de garantie. Là encore, renseignez-vous auprès de votre assureur : cela vous permettra par exemple d’être indemnisé plus largement en cas d’accident, ou encore d’être couvert le temps de vos vacances à l’étranger, avec prise en charge d’un rapatriement médical et remboursement des frais médicaux le cas échéant.


Souscrire un contrat d’assurance spécifique


Si vous ne pouvez pas souscrire d’extension de garantie, vous devez obligatoirement vous diriger vers un contrat individuel, spécifique sports à risques, temporaire ou annuel. Cette précaution est indispensable, même si vous exercez un sport à risques de façon ponctuelle. Elle l’est d’autant plus que l’activité est pratiquée à l’étranger.

En revanche, si vous exercez votre sport non seulement le temps de vos vacances, mais aussi durant l’année, il est fort probable que vous disposiez d’un contrat proposé par la fédération sportive ou le club auquel vous avez adhéré.

Pour partir serein, vérifiez les niveaux de garantie pour lesquels vous avez opté à l’origine, et la façon dont vous serez couvert (prestations d’assistance rapatriement incluses ou non…) si vous partez à l’étranger.


Où se faire soigner en cas d'urgence


Avant de partir, demander à votre assurance quels sont les hôpitaux dans la ville la plus proche où vous vous rendez qui ont des accords avec votre assureur. Cela vous évitera de devoir avancer les frais d'hospitalisation.



OÙ VOUS ASSUREZ?


Assurance habitation



Vous pouvez déjà demander à votre assureur habitation, certains prennent en charge les sports extrêmes tel que le kitesurf lorsqu'il est pratiqué à titre de loisir dans le cadre d'un voyage de moins de 180 jours.

Attention les RC ne couvrent que les dommages causés à autrui, elle ne vous couvre pas.


Les assurances Kitesurf


- AFKite / FFLV

RC et assurance individuelle et rapatriement, uniquement.

Attention: pas d'assurance pour la casse ou le vol de votre matériel



- Assurancekitesurf.fr

La presque plus complète :

Responsabilité civile : en cas de dommage causé à des biens ou des personnes.

Garantie individuelle accident pour être couvert en cas de dommages subis.

Assistance rapatriement : pour être rapatrié en cas de besoin vers un hopital proche de chez soit.

Assurance matériel : pour être indemnisé en cas de casse ou de vol. Ne fonctionne pas pour la location.

Assurance décès invalidité : pour couvrir le montant d'un prêt restant à rembourser auprès de votre banque par exemple.


Assurance de banque


Votre banque peut aussi vous proposer une assurance spécifique. N'hésitez pas à lui poser la question.

Votre Carte bleue Premier ou Gold possède déjà pas mal de garanties, vérifier avec votre banque si elle prend en charge les dommages causés aux biens loués.


Les assurances voyage


Plusieurs assurances voyages sont mis en place par les assureurs. Elles ont le mérite de proposer une gamme souvent complète par rapport aux autres assurances.

Voyageo par exemple chez AXA propose:

Remboursement des frais de recherche et de secours engagés en mer, à la montagne.

Assistance et frais médicaux d’urgence jusqu’à 160 000 € par assuré à l’étranger.

Assurance annulation voyage

Jusqu’à 8 000€ d’indemnisation par assuré en cas d’interruption anticipée de votre séjour

Assurance bagages jusqu’à 2 000 € par assuré

Option Loisirs sportifs pour couvrir les interruptions de stage et le bris du matériel de sport. Ne fonctionne pas pour la location.


​Les Assurances internationales


Celle que l'on préfère car la plus complète:


Europe Assistance

Assurance multisports Evasio sports & loisirs

A partir de 31€

Couvre toutes vos activités sportives : surf, plongée, kitesurf, wakeboard, trek, golf, tennis, ski...

Prise en charge des frais de recherche et de secours en mer, en montagne et dans le désert

Matériel de sport assuré en cas de destruction, perte ou vol, loué ou personnel

Formule temporaire ou annuelle

Vous pratiquez un ou plusieurs sports pendant vos vacances en France ou à l'international ?

Leurs garanties vous offrent la protection idéale pour sécuriser vos activités lors de vos vacances : accident, vol de matériel, frais d'interruption d'activité ou encore frais de recherche et de secours en mer. Profitez de vos sports & loisirs en France comme à l'étranger en toute tranquillité !

Les garanties de l'assurance sports & loisirs :

  • FRAIS D'INTERRUPTION D’ACTIVITE

  • FRAIS DE RECHERCHE ET DE SECOURS

  • RESPONSABILITE CIVILE SPORTS ET LOISIRS

  • ASSISTANCE EN CAS D’HOSPITALISATON

  • REMBOURSEMENT DES FRAIS MEDICAUX

  • ASSURANCE DU MATERIEL DE SPORT

Télécharger les détails

Faire un devis

​​

Vous avez aussi une autre assurance international Sport Cover Direct qui couvre les Suisses et tout européen qui est aussi assez complète: ici


Sachez aussi que l'hôpital est un service gratuit même si vous n'êtes pas brésiliens et que les étrangers sont très bien pris en charge. Nous vous recommandons tout de même pour les blessures graves de vous orienter vers des cliniques.

Cliniques à Fortaleza : Hospital São Carlos ou Hospital Monte Klinicum


L'assurance incluse du Castelo Vendom


L'assurance du Castelo, elle, couvre en complément les petites réparations pour les dommages partiels et jusqu'à 60€ de réparation lors de votre séjour si vous louez ou prenez des cours avec notre matériel. Elle couvre aussi la décote du matériel en cas de petite casse.

En cas de dommages plus importants ou vol du matériel loué au Castelo, votre assurance Sport Evasio pourra couvrir les frais de remplacement sur présentation de la facture que le Castelo vous fournira.

Dans tous les cas, une seule règle : qui casse paye au prix du remplacement à neuf.




SÉCURITÉ




Le Brésil est réputé pour être un des pays le plus dangereux au monde et particulièrement ses grandes villes comme Rio, Sao Paulo et Fortaleza.

Mais il faut savoir que les principaux problèmes arrivent dans les favelas ou entre gangs. Dans les petits villages éloignés des grandes villes tout y est bien tranquille.

Cela dit, comme partout où les niveaux de vie sont très faibles, il est déconseillé d'afficher des signes extérieur de richesse, d'une pour le respect de ces populations qui vivent souvent avec peu de choses, parfois même sans eau ni électricité, et d'autre pour éviter de donner envie ou besoin.


Vos affaires personnelles


Laisser vos bijoux chez vous, ne sortez pas de liasses de billets (vous risquerez de payer de surcroit plus cher vos achats) et garder votre iPhone à l'abris des regards. Ne donnez pas le prix de votre matériel de kitesurf ou de votre dernier gadget, non plus.

Bref, restez discret.

Sur les plages dans les petits villages en semaine, il n'y a souvent que des touristes européens et kitesurfers. Vous pouvez y laisser votre matériel sous surveillance discrète. Le week-end, les plages sont souvent prises d'assaut par des touristes brésiliens: ne laissez pas vos affaires sans surveillance.


Ne prenez jamais avec vous votre passeport et toutes vos cartes bleues. Laissez-les dans votre chambre à l'hôtel au coffre ou bien cachées. Dans vos chambres, rangez bien vos affaires, ne laissez pas tout trainer. Ne donnez pas envie. Même si les brésiliens sont très honnêtes, c'est l'occasion qui peut faire le larron.

Rappelez-vous que l'ambassade où refaire vos papiers d'identité se trouve à Récife, c'est à dire à 850 km à vol d'oiseau de Fortaleza et que vous ne pourrez faire en avion sans passeport.

Dans 95% des cas, les brésiliens sont honnêtes, souriants, gentils, calmes, généreux et non violents. Vous n'aurez donc aucun soucis en restant dans les petits villages et en suivant les consignes de bases. Vous pourrez leur demander de l'aide sans problème, ils vous aideront avec plaisir.


Sur la route



En voiture dans les grandes villes, roulez portes verrouillées, ne laissez rien en apparent dans vos voitures.

Ne comptez pas sur les brésiliens pour connaitre le codes de la route, soyez vigilants et adaptez vous.

Les feux tricolores sont de l'autre côté des carrefours.

Pour tourner à gauche, placez vous toujours sur la contre allée à droite et attendez qu'il n'y ait plus de voiture derrière vous pour tourner.

Allumez vos feux de croisements même la journée, c'est obligatoire.

Respectez les limitations de vitesse, les routes sont truffées de radars et souvent bien cachés.

En cas d'accident, appelez la police au 191.

Si vous louez une voiture, il n'y aura pas la plupart du temps de GPS dedans. Nous vous conseillons de prendre une carte SIM brésilienne à l'aéroport lors de votre arrivée afin d'avoir accès au 191 et à un GPS.

Dans certains cas, le GPS s'annonce juste primordial.



ÉCOLOGIE



​Prendre conscience de là où on voyage


Comme dans tous les pays en voie de développement, même si le Brésil est la 8ème puissance économique du monde, il n'en reste pas moins que la conscience en matière d'écologie est très en retard, voir inexistante.

Dans les petits villages, les sacs plastiques font partie des biens de consommation qui permettent à leurs habitants d'avoir l'illusion d'avoir accès à la société de consommation qui leur a été refusée jusqu'à présent.

Des sacs vous seront donc proposés même pour l'achat d'un paquet d'allumettes.

Refusez-les systématiquement ou ramenez leur après utilisation.


Dans les petits villages, il n'y a pas d'eau courante ni de système public des eaux usées.

Pensez à venir avec vos savons, shampoings et crèmes solaires écologiques récifs free, afin de ne pas ruiner les nappes phréatiques qui ne sont qu'à 10 m de profondeur.

C'est la même eau que vous utiliserez pour vous laver et qui rincera vos fruits et légumes. Cette eau est rare.

Le Nordeste est la région la plus pauvre du Brésil compte tenu des sécheresses qui sévissent depuis dix ans.



Pensez à économiser l'eau quand vous prenez des douches. Certains villages se retrouvent sans eau en fin de saison. La conséquence est que les animaux meurent en premier, les cultures se tarissent, les habitants se retrouvent sans nourriture et les enfants tombent malades.



Comme partout dans le monde, les plages sont de plus en plus envahies par des déchets plastiques. Faites un petit geste en ramassant au moins trois déchets par jour. C'est en montrant l'exemple que les brésiliens prendront conscience de la préservation de leur territoire et que vous continuerez à profiter des paradis terrestres.

Des petits gestes qui font beaucoup.






PASSEPORT & VISA


Assurez vous que votre passeport comprend une durée de 6 mois de validité à partir du moment où vous entrez sur le territoire brésilien. Pensez à le faire refaire dans le cas inverse.

Vous n’avez pas besoin de visa pour entrer au Brésil.

La durée maximum de votre séjour sur le territoire brésilien est de 90 jours, au delà, une amende de 100 RS par jour vous sera compter à la douane lors de votre prochain voyage au Brésil.





MOUSTIQUES, VACCINS & MALADIES


Vous n’avez aucun vaccin obligatoire à faire si vous rester dans le Nordeste.


Les moustiques dans le Nordeste du Brésil peuvent éventuellement être porteurs de la Dengue dans des milieux insalubres. Il n’y a eu de cas de Zika à Parajuru, à notre connaissance.

Nous mettons à disposition des moustiquaires dans les chambres. Nous vous recommandons cependant de prendre des répulsifs écologiques pour les soirées à l’extérieur.



Merci à vous pour cette lecture.

Nous vous souhaitons d'excellentes vacances au Brésil!!

109 vues
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

INFORMATIONS & RÉSERVATIONS

 

N'hésitez pas à nous contacter afin de nous demander plus d'informations et nous faire parvenir vos souhaits. Nous y répondrons avec beaucoup de plaisir.

Castelo Vendom - Vila Coaçu 

Parajuru - 62848 000 CE - Brasil

WhatsApp : + 55 85 999616868

VENDOM HOTEIS EIRELI ME CNPJ: 17.300.897/0001-71

Booking en ligne sans acompte: valable 48h

Votre réservation ne sera enregistrée qu'au moment du paiement de l'acompte (50%),
Chambre disponible après règlement du solde.

Prix des chambres hors taxes.Taxes: 6%.

Règlement en real R$ ou euro € suivant cours du change par virement bancaire ou espèces: sans frais,
Via Paypal : 7% de frais.

logo_Castolo-Vendôm-Gecko.png

©Castelo Vendom Tous droits réservés 2020