• Delphine

Hébergements et voyages éthiques

Dernière mise à jour : juin 24


La question devient de plus en plus primordiale: Comment allons nous voyager demain?


Au delà de la faisabilité, nous sommes de plus en plus concernés par le réchauffement climatique et notre responsabilité en tant que voyageur.


Pourtant voyager peut avoir des conséquences positives sur la Planète et sur les peuples qui l'habitent à partir du moment où l'on choisit nos destinations et notre façon de voyager. Comme toujours, tout est une question d'équilibre et de prise de conscience.


C'est cet ensemble que j'essaye d'aborder dans ce film "l'impact du tourisme responsable" que je vous invite à regarder pour en savoir un peu plus sur l'éco tourisme et ses enjeux.




Vous pouvez aussi écouter Armelle Solelhac lors d'une conférence Tedx. Elle est invitée dans le monde entier pour faire des conférences sur le futur de la mise en marché des destinations touristiques et des marques de sports outdoor. Elle nous explique ici comment le tourisme peut-il sauver le Monde ?





Enquête Statista

Qu'est-ce qui caractérise pour vous le plus un voyage responsable ?



Les jeunes de plus en plus attirés par les voyages responsables


Une récente enquête de la FUAJ (Fédération Unie des Auberges de Jeunesse) révèle que les jeunes sont nombreux à voyager. Et pas seulement pour se détendre : beaucoup se sentent aussi concernés par les questions de développement durable.

Le tourisme responsable est donc une tendance qui séduit les jeunes, qui sont plus de 80 % à se sentir « assez » voire « très » concernés par les questions de développement durable. D’ailleurs, 1 jeune sur 3 s’est déjà engagé en tant que bénévole dans une organisation humanitaire ou environnementale. Ce souci du respect de l’environnement se manifeste notamment par le choix de leur hébergement et une consommation de produits majoritairement locaux.

Mais comment rester cohérent en voulant faire du tourisme responsable alors que le voyage se fait par avion, train ou voiture et entraîne donc une empreinte carbone ?

Pour l’association Agir pour un Tourisme Responsable (ATR), il est possible de compenser tout ou partie des émissions de gaz à effet de serre liées à son voyage, en contribuant à des projets de solidarité climatique. L’essentiel est de concilier tourisme et éthique.


Une tendance écologique du tourisme semble se dessiner, enquête de 2019.

La prise en compte de l’empreinte écologique du voyage joue un rôle dans le choix de leur destination pour 17 % des européens.

En France, 15 % des français ont déjà fait du "tourisme écologique", c'est à dire centré sur la découverte et le respect de la nature, en évitant les activités touristiques polluantes (notamment en privilégiant la mobilité douce).

A noter également, 39 % des français seraient intéressés par cette dimension écologique du tourisme et 16 % considèrent que l’empreinte carbone d’un voyage joue un rôle essentiel dans le choix de leur destination.



Nous retrouvons ces mêmes questions sur des podcasts de voyages, comme sur le Podcast d'Allo la Planète où vous pourrez retrouver entre autres, une interview du Castelo Vendom sur cette problématique au Brésil. Emission #23 d’Au-delà des murs à partir de la minute 27:



Ainsi que sur des blogs/agences de voyages éthiques comme Ethik Hotels la plateforme collaborative qui facilite l'accès au tourisme durable pour tous : hôtels éco responsables, écolodges, hébergements insolites, agrotourisme, campings écologiques…où se retrouvent de plus en plus d'hébergements de part le monde.